CHAMPAGNE RUINART BLANC DE BLANCS

«Ruinart Blanc de Blancs est l’emblême du Goût Ruinart.»

63,90 € Instead of 66,15 € sold and shipped by
Balance : 4 % You earn 2,56 € by btle
in stock
  • Standard delivery
    19,90 €
63,90 € 63,90 €

To complete your order

Features

  • Country : France
  • Region : Champagne
  • Domain : CHAMPAGNE RUINART
  • Type de culture : Culture conventionnelle
  • Drink or keep : Drink now

Description

D'une grande puissance aromatique, Ruinart Blanc de Blancs a la pureté intacte des cépages Chardonnay dont il est issu à 100%. S'y concentrent principalement les Premiers Crus de la Côte des Blancs et de la Montagne de Reims.

Le nez est intensément fruité. Y fleurissent les agrumes (citron, cédrat…) et les fruits exotiques (ananas, fruit de la passion…). Viennent ensuite des touches de fleurs (jasmin) et de fruits charnus (pêche blanche, baie rose).

Précis, net, le vin développe en bouche un équilibre subtil entre rondeur et souplesse.

Convivial et vif, donc lumineux sur des langoustines aux herbes fraîches.

Aime la mer : ses fruits, ses poissons blancs. Tartare de bar aux agrumes et gingembre en entrée. En plat, sole à la plancha. Pointe acidulée en dessert : tarte au citron ou granité de pamplemousse.

experts review

Hachette

La plus ancienne maison de champagne. On pourrait la classer monument historique, comme ses caves creusées dans la craie à l'époque gallo-romaine. Le fondateur de l'affaire, Nicolas Ruinart, ajouta en 1729 le négoce en vin à son activité de marchand drapier – une autre industrie florissante dans la région à l'époque. La société est restée familiale jusqu'à son absorption par Moët et Chandon en 1963. Nos dégustateurs ont particulièrement apprécié les cuvées présentées, dont les deux premières frôlent le coup de coeur. Ce blanc de blancs, qui assemble les années 2008 à 2006, a charmé les jurés par son intensité et sa complexité. On y décèle de la torréfaction (café, praliné-noisette), de la brioche, du fruit jaune, nuancés de touches de silex. Un entrelacs aromatique que l'on retrouve dans une bouche réussissant le difficile mariage de la richesse et de la finesse. D'une rare harmonie, ce champagne vieillira plusieurs années. Le Dom Ruinart 2002 (plus de 100 €), un autre blancs de blancs, obtient lui aussi la note maximale. Il captive par ses nobles et délicates senteurs d'évolution: fruits secs, pain grillé, moka, tabac blond. La pêche bien mûre s'ajoute à cette palette dans une bouche ample, fraîche, expressive et d'une longueur impressionnante. Deux grands vins dignes d'une poularde de Bresse. Quant au Dom Ruinart rosé 1998 (plus de 100 €), il obtient une étoile. Construit sur le chardonnay (85 %) teinté de rose orangé par l'ajout d'un vin rouge de pinot noir, il est fruité, torréfié, fumé et long. Un rosé pour initiés. (NM)
James Suckling

93/ 100

customer reviews

4/5

(5 customer review)

Vous devez être connecté pour poster un avis

Connectez vous
MD

Excellent le meilleur blanc de blanc à un prix inférieur des autres

JMB

Fin délicat bulles légères belle présence en bouche et d’élégance. Plus que recommandable !